Thermolaquage

Définition :

Le thermolaquage est une technique de revêtement et de protection des métaux ferreux et non ferreux.
Il s’applique sur toutes les pièces métalliques en acier noir, galvanisé, electro-zingué ou aluminium brut, anodisé ou déjà laqué.

Principe :

Le thermolaquage s’applique en cabine ventilée et consiste à déposer par effet électrostatique des peintures poudre qui polymérisent à 200°. Les particules de poudre sont chargées d’électricité statique et sont attirées vers la pièce à peindre comme si elles étaient aimantées. Cette technique permet d’obtenir un effet de contournement ainsi qu’une très bonne pénétration de la poudre dans les moindres recoins des pièces.

Polymerisation :

Après poudrage, les pièces passent dans une étuve pendant environ 20 minutes à 200° pour polymérisation. C’est cette étape qui permet de durcir la poudre et donc de la stabiliser.
Nota : Le temps et la température varient selon la densité et la masse des pièces.
Caractéristique du revêtement :
Grâce à ses nombreuses qualités et avantages, le thermolaquage est en train de remplacer progressivement les peintures plus traditionnelles liquides (telles que les polyuréthanes, glycéro, etc…).
Les performances techniques et esthétiques des peintures poudre sont excellentes, particulièrement en ce qui concerne.

    * la résistance aux chocs
    * la dureté de surface
    * la résistance à la corrosion
    * la tenue des couleurs
    * l’uniformité du revêtement (absence de coulures ou de surépaisseurs)
    * le large choix de teintes (nuancier RAL = plus de 160 teintes disponibles)
    * possibilité d’effets spéciaux tels que : métallisés, effet texturé ou sablé…